PRODIGE 67 - ARION
Association de radiochimiothérapie et d'immunothérapie pour le traitement du cancer de l'oesophage non résécable: un essai comparatif randomisé de phase II

Phase : II

Type d'essai : Académique / Institutionnel

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

L’objectif principal de cet essai sera d’évaluer l’efficacité du Durvalumab, en combinaison avec la radio-chimiothérapie (RT en modulation d’intensité à 50 Gy + Folfox) puis en maintenance, en termes de survie sans progression.

Objectifs secondaires

Efficacité en termes de survie sans progression (évaluation locale TDM).
Efficacité en termes de survie globale.
Sécurité et la tolérance des traitements à l’étude.
Qualité de vie des patients.

Résumé / Schéma de l'étude

Critères d'inclusion

  1. Carcinome épidermoïde ou adénocarcinome de l'œsophage prouvé histologiquement.
  2. Maladie non résécable due à des considérations anatomiques ou à un état médical.
  3. Présence d'au moins une lésion mesurable > 10 mm avec scanner en spirale.
  4. Âge ≥ 18 ans.
  5. Etat de performance de l'Organisation mondiale de la santé < 2.
  6. Poids corporel > 35 kg.
  7. Espérance de vie d'au moins 12 semaines.
  8. Données de laboratoire d'hématologie adéquates dans les 7 jours précédant la randomisation :
    1. Neutrophiles absolus > 1,5 x 10⁹/L.
    2. Plaquettes > 100 x 10⁹/L.
    3. Hémoglobine ≥ 9 g/dL.
  9. Données de laboratoire de biochimie adéquates dans les 7 jours précédant la randomisation :
    1. Bilirubine totale ≤ 1,5 ​​x LSN. 
    2. Transaminases ≤ 2,5 x LSN.
    3. Phosphatases alcalines ≤ 5 x LSN.
    4. Clairance de la créatinine mesurée (CL) > 40 mL/min ou CL calculée > 40 mL/min par le Formule Cockcroft-Gault.
    5. Glycémie ≤ 1,5 x LSN.
    6. Cholestérolémie ≤ 7,30 mmol/L.
    7. Albumine > 28 g/L.
  10. Données de laboratoire d'hémostase adéquates dans les 7 jours précédant la randomisation : prothrombine temps (PT) dans la plage normale.
  11. Les femmes doivent être ménopausées ou disposées à accepter l'utilisation d'un contraceptif efficace régime pendant la période de traitement et pendant au moins 6 mois après la fin du traitement. Toutes les femmes non ménopausées doivent subir un test de grossesse négatif dans les 72 h avant la randomisation.Les hommes doivent accepter d'utiliser une contraception efficace période de traitement et au moins 3 mois après la fin de l’étude.
  12. Les patients doivent avoir donné leur consentement à l'étude en signant et datant un formulaire de consentement éclairé avant toute procédure, échantillonnage ou analyses spécifiques à une étude.
  13. Patient affilié à un régime de sécurité sociale.

Critères de non-inclusion

  1. Traitement antérieur avec un autre PD-1, PD-L1 incluant le durvalumab ou un inhibiteur du CTLA-4.
  2. Maladie métastatique.
  3. Aucun traitement antérieur pour une pathologie étudiée, y compris la chimiothérapie ou la radiothérapie avant l'étude, sauf radiothérapie antérieure hors champ, reçue pour traitement d'une autre tumeur primitive considérée en rémission.
  4. Les patients ne doivent pas recevoir de vaccin vivant 30 jours avant le médicament à l'étude.
  5. Femmes enceintes ou allaitantes.
  6. Maladie intercurrente non contrôlée, y compris, mais sans s'y limiter, le diabète hypertension, insuffisance pulmonaire, maladies rénales ou hépatiques chroniques, peptique actif ulcère ou gastrite, saignement actif, diathèses ... (liste non exhaustive).
  7. Maladie cardiaque cliniquement significative ou altération de la fonction cardiaque, telle que :
    1. Insuffisance cardiaque congestive nécessitant un traitement (New York Heart Association (NYHA) grade ≥ 2), fraction d'éjection ventriculaire gauche (FEVG) < 50% comme déterminé par échographie ou échocardiogramme (ECHO) multi-gated acquisition (MUGA), ou non contrôlé hypertension artérielle définie par une pression artérielle > 140/100 mmHg au repos (moyenne 3 lectures consécutives).
    2. Historique ou preuves actuelles d'arythmies cardiaques cliniquement significatives, auriculaires fibrillation et/ou anomalie de la conduction, par exemple syndrome du QT long congénital, blocage auriculoventriculaire complet/de haut grade.
    3. Syndromes coronariens aigus (y compris infarctus du myocarde, angor instable, pontage coronarien (PAC), angioplastie coronarienne ou stent), < 3 mois avant le dépistage.
    4. Intervalle MeanQT corrigé pour la fréquence cardiaque (QTc) ≥ 470 ms calculée à partir de 3 électrocardiogrammes (ECG) utilisant la correction de Fridericia.
  8. Utilisation actuelle ou antérieure d'un médicament immunosuppresseur dans les 28 jours précédant le premier administration de durvalumab (exception: corticostéroïdes systémiques à des doses physiologiques ne dépassant pas 10 mg/jour de prednisone ou équivalent sont autorisés ainsi que les stéroïdes prémédication pour les réactions d'hypersensibilité (p. ex., prémédication par tomodensitométrie) - topique. Les stéroïdes inhalés, nasaux et ophtalmiques sont autorisés.
  9. Troubles auto-immunes ou inflammatoires actifs ou antérieurs documentés (y compris maladie inflammatoire de l'intestin [par exemple, colite ou maladie de Crohn], diverticulite [avec à l'exception de la diverticulose], du lupus érythémateux disséminé, du syndrome de sarcoïdose, ou syndrome de Wegener [granulomatose avec polyangéite, maladie de Graves, rhumatoïde arthrite, hypophysite, uvéite, etc.]). Les exceptions suivantes sont :
    1. Patients atteints de vitiligo ou d'alopécie.
    2. Les patients atteints d'hypothyroïdie (par exemple, après le syndrome de Hashimoto) se sont stabilisés avec la thérapie de remplacement d'hormone.
    3. Toute affection cutanée chronique ne nécessitant pas de traitement systémique Les patients sans maladie active au cours des 5 dernières années peuvent être inclus mais seulement après consultation du médecin de l'étude.
    4. Patients atteints de la maladie cœliaque contrôlée par le régime alimentaire seul.
  10. Immunodéficience primaire connue ou VIH actif.
  11. Patient présentant un déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD) (le test doit être réalisé pour tous les patients avant administration de 5-FU selon les recommandations de l'ANSM).
  12. Hépatite virale active ou chronique connue ou antécédents de tout type d'hépatite dans le 6 derniers mois indiqués par un test d'anticorps HbS positif (anticorps de surface de l'hépatite B) pour l'acide ribonucléique du virus de l'hépatite B ou de l'hépatite C (anticorps anti-VHC).
  13. Historique des transplantations d'organes nécessitant l'utilisation de médicaments immunosuppresseurs.
  14. Historique de tuberculose active ou de maladie latente susceptible de réactivation.
  15. Pneumopathie ou maladie pulmonaire interstitielle actuelle.
  16. Autre malignité invasive dans les 2 ans précédant le début de l'étude, à l'exception ceux traités par thérapie chirurgicale uniquement.
  17. Historique de réactions allergiques sévères ou d'hypersensibilité à tout allergène inconnu ou tout composant du médicament à l'étude.
  18. Tout événement indésirable antérieur lié au système immunitaire réfractaire aux corticostéroïdes.
  19. Fistules oeso-trachéales ou oeso-bronchiques.
  20. Participation à un autre essai thérapeutique dans les 30 jours précédant l'étude inclusion.
  21. Patients privés de liberté ou sous tutelle.
  22. Patients incapables d'adhérer au protocole relatif aux données géographiques, sociales ou psychologiques les raisons.

Calendrier prévisionnel

Lancement de l'étude : Décembre 2018
Fin estimée des inclusions : Septembre 2024
Nombre de patients à inclure : 120

Etablissement(s) participant(s)

> Centre Antoine Lacassagne (CAL)

(06) Alpes-Maritimes

Dr. Karen BENEZERY
Investigateur principal

> Centre Azuréen de Cancérologie (CAC)

(06) Alpes-Maritimes

Dr. Philippe RONCHIN
Investigateur principal

Coordonnateur(s)

Dr. Anouchka MODESTO

Institut Claudius Regaud - CLCC Toulouse

Promoteur(s)

UNICANCER

Dernière mise à jour le 26 juillet 2021