Le contexte

A l’heure où au moins 40% des cancers sont encore évitables, l’Institut National du Cancer a donné une place prioritaire à la prévention et au dépistage du cancer dans sa Stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030, en y consacrant l’Axe 1.

Les objectifs sont clairs et ambitieux :

  1. Réduire de 60 000 par an le nombre de cancers évitables, à horizon 2040 (on l’estime aujourd’hui à environ 153 000 par an) ;
  2. Réaliser 1 000 000 de dépistages en plus à horizon 2025, sur le périmètre des dépistages existants (aujourd’hui, environ 9 millions de dépistage du cancer sont réalisés chaque année) 

La réduction du tabagisme (1er facteur de risque de cancer, 45 000 décès par cancer par an), de la consommation d’alcool (2nd facteur de risque, 16 000 décès par cancer par an), et des expositions aux facteurs de risques environnementaux ainsi que la promotion des facteurs protecteurs comme une bonne nutrition et la pratique d’une activité physique constituent les priorités de cet axe.

Les centres régionaux de coordination de dépistage des cancers 

Afin de mener à bien ses objectifs, l’Institut National du Cancer peut s’appuyer sur les centres régionaux de coordination des dépistages des cancers : CRCDC SUD Provence-Alpes-Côte d’Azur et le CRCDC Corse. Missionné par le ministère de la santé, le CRCDC a pour mission d’organiser les programmes de dépistages des cancers du sein, colorectal et du col de l’utérus.

Pour contacter votre antenne territoriale Paca, cliquez sur le formulaire de contact en ligne.

Pour contacter votre antenne territoriale Corse, cliquez sur le formulaire de contact en ligne

Dernière modification le 28 Juin 2024

S'abonner à nos newsletters