RB SFCE 2009
Traitement adjuvant dans les rétinoblastomes unilatéraux étendus énucléés d'emblée

Phase : II

Type d'essai : Académique / Institutionnel

Thème spécifique : Cancers Rares, Pédiatrie

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

Evaluer la survie sans récidive des patients traités pour rétinoblastome unilatéral étendu par énucléation première et traitement adjuvant selon l’existence de critères de risque histologique.

Objectifs secondaires

Etude de la toxicité aigue et tardive de la chimiothérapie adjuvante et de l'irradiation orbitaire, le cas échéant.
Etude de la fréquence des bilatéralisations secondaires après énucléation pour rétinoblastome unilatéral étendu.
Etude de la fréquence des divers critères de risque histologique dans les cas de rétinoblastome unilatéraux étendus traités par énucléation première.
Caractérisation génomique des tumeurs pour mettre en évidence de nouveaux critères pronostiques et de mieux comprendre la tumorigénèse.
Etude de la précision de l’imagerie préopératoire pour le diagnostic d’absence d’extension extra-oculaire.

Résumé / Schéma de l'étude

Schéma thérapeutique :

1- Enucléation première.

2- Chimiothérapie adjuvante +/- radiothérapie adaptée à l’existence de facteurs de risque histologiques selon les critères de l’International Retinoblastoma Staging Working Group.

Critères de risque faible :
   − Absence d’atteinte histologique du nerf optique (NO).
   − Présence d’une atteinte prélaminaire, intralaminaire du NO.
   − Absence d’atteinte choroïdienne.
   − Présence d’une atteinte choroïdienne minime.
Traitement proposé : Pas de chimiothérapie adjuvante

Critères de risque moyen, deux sous groupes :
   − Sous groupe 1 : Envahissement rétrolaminaire sans envahissement de la tranche de section du nerfoptique associé ou non à un envahissement choroïdien massif.
                                   Envahissement du segment antérieur de l’oeil.
Traitements proposés : 2 cycles (total de 4 cures) alternant les cures suivantes : VP16 (100 mg/m²/j) et Carboplatine (160 mg/m²/j) de J1 à J5. Vincristine (1,5 mg/m²/j) à J22 et J26- Cyclophosphamide (300 mg/m²/j) de J22 à J26.
   − Sous Groupe 2 : Envahissement choroïdien massif isolé.
Traitements proposés : 2 cures à 21 jours d’intervalle de Vincristine (1,5 mg/m²/j) J1 et Carboplatine (560 mg/m²/j) J1.

Critères de risque élevé :
   − Envahissement de la tranche de section du nerf optique.
   − Envahissement microscopique extrascléral.
   − Atteintes des gaines méningées du nerf optique.
Traitements proposés :
- Irradiation précoce de la cavité orbitaire : 45 Grays (curiethérapie orbitaire ou radiothérapie conformationnelle).
- 3 cycles de chimiothérapie alternant les cures suivantes (soit 6 cures au total) : VP16 (100 mg/m²/j) et Carboplatine (160 mg/m²/j) de J1 à J5 avec injection intrathécale de Thiotépa (15 mg) à J1. Vincristine (1,5 mg/m²/j) à J22. Cyclophosphamide (1000 mg/m²/j) de J22 à J24.
−Cytaphérèses pour prélèvements de cellules souches périphériques au décours de la première ou deuxième cure de Vincristine- Endoxan.

Chimiothérapie Haute dose :
−Carboplatine (AUC : 7/j) de J-8 à J-6.
−VP 16 (250 mg/m²/j) de J -5 à J-3.
−Thiotepa (300 mg/m²/j) de J-5 à J-3.
−Réinjection de cellules souches périphériques à J0.

Critères d'inclusion

  1. Tout enfant, dont l’âge est compris entre 2 mois et 10 ans et quelque soit le sexe, présentant un rétinoblastome unilatéral intraoculaire étendu non familial devant être traité par énucléation première.
  2. Non antérieurement traité par chimiothérapie ou radiothérapie pour cette tumeur ou un autre cancer.
  3. Ne présentant pas de contre-indication aux traitements envisagés.
  4. Pour lequel un suivi à long terme est possible.
  5. En cas d'indication de chimiothérapie adjuvante :
    1. Paramètres hématologiques requis : plaquettes > 100 000 et PNN > 1000.
    2. Fonction rénale : créatininémie normale pour l'âge avec clairance de la créatinine normaleestimée par la formule de Schwartz.
    3. Bilan hépatique < grade II NCI CTC.
  6. Audiométrie < Grade II de Brock.
  7. Échocardiographie cardiaque normale en cas d'indication d'Endoxan à haute dose (3 g/m²).

Critères de non-inclusion

  1. Rétinoblastome bilatéral et/ou familial ou trilatéral.
  2. Rétinoblastome unilatéral devant bénéficier d’une chimiothérapie néoadjuvante avant énucléation :
    1. Présence d’un ou plusieurs facteurs de risque opératoires clinique et/ou radiologique :
      1. Buphtalmie (augmentation du volume du globe oculaire par rapport à l’autre +/- megalocornée).
      2. Exophtalmie.
      3. Signes inflammatoires périoculaires.
  3. Présence de signes d’atteinte extraoculaire :
    1. Atteinte rétrolaminaire du nerf optique (NO) mesurée en IRM à au moins 3 mm en arrière de la lame criblée, et/ou de sa gaine méningée en imagerie.
    2. Franchissement tumoral extra-scléral (clinique et/ou radiologique).
    3. Atteinte ganglionnaire prétragienne tumorale.
  4. Rétinoblastome unilatéral pouvant bénéficier d'une approche conservatrice particulièrement dans les cas suivants :
    1. Lésion(s) prenant moins de 2/3 du globe oculaire.
    2. Préservation de la macula et de la papille.
  5. Atteinte métastatique au diagnostic.
  6. Patient qui pour des raisons familiales, sociales, géographiques ou psychologiques ne pourra être suivi régulièrement.
  7. Toute pathologie associée indépendante du rétinoblastome qui constituerait une contreindicationà la chimiothérapie et/ou la radiothérapie.

Etablissement(s) participant(s)

> CHU de Nice

(06) Alpes-Maritimes

Dr. Maryline DUPUY-POIREE
Investigateur principal

> AP-HM - Centre Hospitalier Universitaire de la Timone

(13) Bouches-du-Rhône

Dr. Carole COZE
Investigateur principal

Coordonnateur(s)

Dr. Isabelle AERTS

Institut Curie - CLCC Paris

Promoteur(s)

Institut Curie - CLCC Paris

Dernière mise à jour le 01 février 2021