REVOCAN
Etude multicentrique de phase Ib-II, en ouvert, destinée à évaluer la tolérance et l’efficacité d’AsiDNATM, un inhibiteur de réparation de l’ADN administré par voie intraveineuse, introduit chez des patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire en rechute, sensible au platine, et traitées avec niraparib depuis au moins 6 mois

Phase : II, Précoce

Type d'essai : Académique / Institutionnel

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

Evaluer la tolérance et l’efficacité d’AsiDNATM.

Objectifs secondaires

Evaluer la tolérance globale d’AsiDNATM.
Evaluer la CA 125 (cancer antigen 125).
Survie sans progression.
Survie globale.

Résumé / Schéma de l'étude

L’essai comprend 2 phases.
1- Phase 1b : les patientes reçoivent de l’AsiDNATM IV à la dose active la plus élevée, en association avec du niraparib PO, une fois par jour. En cas d’intolérance, la dose d’AsiDNATM administrée passe à la dose active immédiatement inférieure. Les patientes reçoivent de l’AsiDNATM IV à J1, J2, J3, J8 et J15 lors de la première cure de 21 jours puis des perfusions hebdomadaires.
2- Phase 2 : les patientes reçoivent de l’AsiDNATM IV à la dose recommandée établie lors de la phase 1b, une fois par semaine et du niraparib PO une fois par jour.

Critères d'inclusion

  1. Femmes d’âge ≥ 18 ans.
  2. Cancer de l'ovaire, cancer de la trompe de Fallope ou cancer péritonéal primitif diagnostiqué histologiquement.
  3. Indice de performance ≤ 1 (OMS).
  4. Disponibilité du statut BRCA.
  5. Espérance de vie ≥ 3 ans.
  6. Au moins 2 cycles antérieurs de traitement contenant du platine et une maladie considérée comme sensible au platine.
  7. Niraparib reçu en entretien pendant au moins 6 mois et augmentation du CA 125 ≥ 2 x LSN dans les 2 semaines précédant le début du traitement.
  8. Absence de progression selon les critères RECIST dans les 2 semaines avant le début du traitement.
  9. Fonction hématologique : polynucléaires neutrophiles ≥ 1,5 x 109/L, plaquettes ≥ 100 x 109/L et hémoglobine ≥ 9 g/dL.
  10. Fonction de coagulation : INR ˂ 1,2, sauf si le patient est traité par un anti-vitamine K.
  11. Fonction hépatique : bilirubine totale ≤ 1,5 x LSN et transaminases ≤ 2,5 x LSN.
  12. Fonction rénale : Débit de filtration glomérulaire ≥ 60 mL/min/1,73m2 selon la formule de la Chronic Kidney Disease Epidemiology Collaboration (CKD-EPI) et absence de protéines urinaires totales quantitatives (≤ 1,0 g/24 heures).
  13. Test de grossesse sérique ou urinaire négatif dans les 4 jours précédant le début de l’étude.
  14. Contraception efficace pour les patientes en âge de procréer avant l’entrée dans l’étude, pendant la durée de l’étude et au moins pendant 3 mois après la fin du traitement à l’étude.
  15. Patient affilié ou bénéficiaire d’un régime de sécurité sociale.
  16. Consentement éclairé signé.

Critères de non-inclusion

  1. Présence de sous-types de cellules mucineuses ou cellules claires de cancer épithélial de l'ovaire, de carcinosarcome ou de cancer de l'ovaire indifférencié.
  2. Autres tumeurs malignes au cours des 5 dernières années, à l'exception du cancer de la peau non-mélanome traité curativement ou du carcinome in situ du col de l'utérus et du cancer du sein in situ.
  3. Métastase du système nerveux central.
  4. Autre localisation tumorale nécessitant une intervention thérapeutique urgente.
  5. Maladie hépatique chronique importante.
  6. Trouble métabolique non contrôlé lié à la maladie ou d’un diabète non contrôlé.
  7. Insuffisance cardiaque congestive non contrôlée NYHA ≥ III ou IV, hypertension non contrôlée, maladie cardiaque instable.
  8. Traitement concomitant avec du bevacizumab.
  9. Traitement préalable avec un PARP inhibiteur en maintenance de première ligne.
  10. Patiente qui a reçu des anticorps de souris ou s'il y a eu une interférence médicale et/ou chirurgicale avec le péritoine ou la plèvre au cours des 28 jours précédents.
  11. Participation à un autre essai clinique avec tout médicament expérimental dans les 28 jours avant la première administration du médicament de l'étude.
  12. Toute condition psychiatrique pouvant empêcher le patient de se conformer aux contraintes du protocole Sérologie VIH, VHB ou VHC positive.
  13. Femme enceinte ou en cours d’allaitement.

Calendrier prévisionnel

Lancement de l'étude : Octobre 2020
Fin estimée des inclusions : Octobre 2023
Nombre de patients à inclure : 26

Etablissement(s) participant(s)

> Centre Antoine Lacassagne (CAL)

(06) Alpes-Maritimes

Coordonnateur(s)

Dr. Patricia PAUTIER

Gustave Roussy

Promoteur(s)

Gustave Roussy

Dernière mise à jour le 21 janvier 2022