PREVENE
Traitement préemptif par Vénétoclax pour les patients atteints d’une LLC de stade A de haut risque, une étude de phase II du groupe FILO

Phase : II

Type d'essai : Académique / Institutionnel

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

Evaluer l’efficacité du Vénétoclax chez les patients atteints d’une LLC de stade A de la classification de Binet à haut risque évolutif.

Résumé / Schéma de l'étude

Le Vénétoclax est administré selon la pratique habituelle c’est à dire par escalade de dose en débutant à 20 mg/j la première semaine, puis 50mg/j la deuxième, 100mg/j la troisième, 200 mg/j la quatrième puis 400mg/j en continu.

Critères d'inclusion

  1. Diagnostic de LLC selon les critères IWCLL 2008 avec un score de Matutes > 3, ou un score de Matutes = 3 avec CD200 positif et CD20 faible.
  2. Stade A de Binet à haut risque, c’est à dire des patients présentant au moins 2 des 3 facteurs de risque suivants :
    1. Lymphocytose > 13 G/L.
    2. CD38 > 7%.
    3. Bêta -2-microglobuline > 2.5 mg/L.
    4. Seuls les patients avec un statut non muté seront traités et suivis selon le protocole.
  3. Absence de traitement préalable de la LLC par chimiothérapie, radiothérapie, anticorps monoclonal ou thérapie ciblée.
  4. Age > 18 ans.
  5. Esperance de vie > 6 mois.
  6. Performance status (ECOG) 0 – 2.
  7. Présence de tous les paramètres de stratification du risque évolutif Suivi du patient possible.
  8. Fonction hépatique normale selon les normes du laboratoire local comme suit :
    1. ASAT et ALAT < 3.0 x LSN.
    2. Bilirubine ≤1.5 x LSN (sauf si l’augmentation est due à un syndrome de Gilbert ou d’origine non hépatique).
  9. Patients disposés à accepter une méthode de contraception très efficace pour toute la durée du traitement ainsi que les 12 mois suivants la fin du traitement.
  10. Les femmes en âge de procréer doivent avoir un test de grossesse négatif [ßhCG] (test sérique ou urinaire) lors du screening.
  11. Signature d’un consentement éclairé par le patient (ou son représentant légal) indiquant qu’ils comprennent le but et les procédures requises pour l’étude, incluant la biologie et qu’ils sont volontaires pour participer à l’étude.

Critères de non-inclusion

  1. Maladie évolutive de stade Binet selon les critères de l'atelier international sur la leucémie lymphoïde chronique de 2008.
  2. Cytopénie auto-immune apparente sur le plan clinique, en particulier antiglobuline dont l'anémie hémolytique est positive (antiglobuline positive sans anémie n'est pas un critère d'exclusion).
  3. Tumeur maligne secondaire active ou chimiothérapie / radiothérapie pour toute maladie néoplasique autre que la leucémie lymphoïde chronique avant l'étude.
  4. Affection nécessitant une utilisation à long terme (estimée à plus d'un mois) de corticostéroïdes oraux.
  5. Refus du patient d'effectuer la biopsie de la moelle osseuse pour les points d'évaluation.
  6. Patients présentant une infection bactérienne, virale ou fongique active.
  7. Le sujet est connu pour être positif pour le virus de l'immunodéficience humaine.
  8. Preuve d'autres états non contrôlés cliniquement significatifs.
  9. Traitement avec tout autre agent expérimental ou participation à un autre essai dans les 30 jours précédant le début de l'étude.
  10. Patiente enceinte ou allaitante.
  11. Maladies graves concomitantes qui excluent l'administration d'un traitement.
  12. Syndrome de Richter.
  13. Traitement avec l’un des effets suivants dans les 7 jours précédant la première dose du médicament à l’étude: Traitement par un stéroïde pour une intention antinéoplasique, inhibiteurs modérés ou puissants du cytochrome P450 3A, inducteurs du cytochrome P450 3A modéré ou puissant.
  14. L'administration ou la consommation de l'un des effets suivants dans les 3 jours précédant la première dose du médicament à l'étude: pamplemousse ou produits à base de pamplemousse, oranges de Séville, carambole.
  15. Thérapie préalable et concomitante.
  16. Syndrome de malabsorption ou autre affection empêchant l'administration par voie entérale.
  17. A reçu une vaccination virale vivante dans les 6 mois précédant la première dose du médicament à l'étude.
  18. Antécédents importants de maladie rénale, neurologique, psychiatrique, endocrinienne, métabolique, immunologique, cardiovasculaire ou hépatique qui, de l'avis de l'investigateur, aurait une incidence défavorable sur la participation du patient à cette étude ou à l'interprétation des résultats de l'étude.
  19. Intervention majeure dans les 30 jours précédant la première dose du traitement à l'étude.
  20. Antécédents de tumeurs malignes antérieures susceptibles d’affecter le respect du protocole ou l’interprétation des résultats.
  21. Non affilié à la sécurité sociale.

Calendrier prévisionnel

Lancement de l'étude : Mai 2019
Fin estimée des inclusions : Février 2028
Nombre de patients à inclure : 82

Etablissement(s) participant(s)

> Institut Paoli-Calmettes (IPC)

(13) Bouches-du-Rhône

Dr. Thérèse AURRAN
Investigateur principal

Coordonnateur(s)

Dr. Vincent LEVY

French Innovative Leukemia Organisation (FILO)

Promoteur(s)

French Innovative Leukemia Organisation (FILO)

Dernière mise à jour le 15 février 2021