IDA 53
Etude pilote de phase II, évaluant l'efficacité et la tolérance de l'association Ibrutinib et Daratumumab chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique en rechute ou réfractaire et avec dysfonction de p43

Phase : II

Type d'essai : Académique / Institutionnel

Etat de l'essai : Ouvert

Objectif principal

Déterminer l’efficacité d’un traitement associant daratumumab et ibrutinib dans une population à faible risque de patients atteints de LLC avec rechute et atteints de dysfonctionnement de la TP53.

Objectifs secondaires

Déterminer le profil d’innocuité du daratumumab en association avec l’ibrutinib chez les patients atteints de LLC.

Résumé / Schéma de l'étude

Experimental : Ibrutinib + daratumumab.
Prephase (D-27 to D0): ibrutinib 420 mg/day.
Cycle 1 (4 weeks) : ibrutinib 420 mg/day from D1 to D28 + daratumumab 8 mg/kg D1 and D2, then 16 mg/kg at D8, D15, D22.
Cycle 2 (4 weeks) : ibrutinib 420 mg/day D1 to D28 + daratumumab 16 mg/kg at D1, D8, D15 and D22.
Cycles 3 to 6 (4 weeks) : ibrutinib 420 mg/day D1 to D28 + daratumumab 16 mg/kg at D1 and D15.
Cycles ≥ 7 (4 weeks) : ibrutinib 420 mg/day D1 to D28 + daratumumab 16 mg/kg at D1.

Critères d'inclusion

  1. Diagnostic confirmé par immunophénotypie de la LLC (critères iwCLL Hallek et al. 2018).
  2. CLL progressive selon les critères de l'atelier international sur la leucémie lymphoïde chronique (iwCLL).
  3. Maladie en rechute ou réfractaire (≥ 1 ligne de traitement précédente) avec altération génétique de la protéine P53 (suppression de 17p et / ou mutation de la protéine TP53).
  4. Age > 18 ans.
  5. Statut ECOG : 0-2.
  6. Test sérologique de grossesse négatif une semaine avant le traitement pour les femmes non ménopausées.
  7. Échelle de classement cumulatif des maladies (CIRS) ≤ 6.
  8. Espérance de vie> 3 mois.
  9. Possibilité de suivi.
  10. Capacité à comprendre le protocole.
  11. Consentement éclairé écrit du patient et du médecin traitant.

Critères de non-inclusion

  1. Traitement antérieur par ibrutinib.
  2. Refus du patient d'effectuer une biopsie de la moelle osseuse pour le point d'évaluation.
  3. Autre tumeur maligne antérieure (sauf cancer de la peau à cellules basales ou à cellules squameuses, cancer in situ ou tout autre cancer dont le sujet est indemne depuis au moins 2 ans).
  4. Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) connue avec volume expiratoire maximal en 1 seconde (VEMS) < 50% de la normale prédite. Le test du VEMS est requis pour les patients soupçonnés d’avoir une MPOC.
  5. Asthme persistant modéré ou grave au cours des deux dernières années ou asthme actuellement non maîtrisé, quelle que soit sa classification (critères de l'American Lung Association). L'asthme intermittent contrôlé actuel ou l'asthme persistant léger contrôlé ne constitue pas un critère d'exclusion.
  6. Patients présentant une infection bactérienne, virale ou fongique active nécessitant un traitement systémique.
  7. Patients présentant une infection connue par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) ou du virus T-lymphotrope humain de type 1 (HTLV-1).
  8. Hépatite B ou C active (ADN antigène de surface du virus de l'hépatite B positif (HBsAg) ou virus de l'hépatite B (VHB) du VHB; ARN du virus de l'hépatite C (VHC) positif.
  9. Antécédents de réactions allergiques ou anaphylactiques graves aux anticorps monoclonaux humanisés ou murins.
  10. Toute autre condition médicale non contrôlée ou comorbidité pouvant gêner la participation du sujet.
  11. Bithérapie concomitante antiplaquettaire.
  12. Traitement concomitant avec un traitement antiplaquettaire et anticoagulant.
  13. Traitement avec un autre agent expérimental ou participation à un autre essai dans les 30 jours précédant le début de l'étude.
  14. Hémoglobine < 8 g/dL.
  15. Nombre absolu de neutrophiles (ANC) < 1000 / mm3.
  16. Plaquettes < 30000/mm3.
  17. Fonction rénale insuffisante : clairance de la créatinine < 50 ml / min (Cockcroft et Gault).
  18. Fonction hépatique insuffisante : aspartate transaminase (ASAT), alanine aminotransférase (ALT)> 2,5 x LSN.
  19. Bilirubine totale > 1,5 x LSN sauf si la hausse est due au syndrome de Gilbert ou d'origine non hépatique.
  20. Anémie hémolytique auto-immune active.
  21. La transformation de Richter.
  22. Preuve d'implication du système nerveux central (SNC).
  23. Femmes enceintes ou allaitantes.
  24. Adulte sous contrôle de la loi.
  25. Patientes et hommes fertiles ne pouvant ou ne souhaitant pas utiliser une méthode de contraception efficace pendant et pendant les 12 mois suivant le dernier traitement utilisé aux fins de l'étude.
  26. Pas d'affiliation à la sécurité sociale.

Calendrier prévisionnel

Lancement de l'étude : Décembre 2018
Fin estimée des inclusions : Décembre 2026
Nombre de patients à inclure : 44

Etablissement(s) participant(s)

> Institut Paoli-Calmettes (IPC)

(13) Bouches-du-Rhône

Dr. Thèrese AURRAN
Investigateur principal

Coordonnateur(s)

Dr. Alain DELMER

CHU BRETONNEAU - Tours

Promoteur(s)

Organisation française innovante contre la leucémie (FILO)

Dernière mise à jour le 03 août 2021