Cancer et Covid-19

 
 
 

 

Face à l’épidémie COVID-19, le Réseau Régional de Cancérologie OncoPaca-Corse effectue une veille documentaire et met à disposition des professionnels de santé* des documents et éléments de synthèse d'aide à la pratique.

I. INFORMATIONS SPECIFIQUES  "COVID-19 et CANCER" :


> Consultez les AVIS, RECOMMANDATIONS CANCER & COVID-19 (hautes instances, sociétés savantes,..)  
 

II. INFORMATIONS PLUS GENERALES SUR LA PRISE EN CHARGE COVID-19 :


> Consultez les Informations et directives nationales et régionales

> Consultez les  Informations pratiques pour les professionnels de Santé.

* Vos patients et leurs proches peuvent consulter la page dédiée Cancer & Covid (espace PATIENTS - PROCHES). 
 
MISES EN LIGNE DU MOIS AVRIL / MAI 2021
 
 
 
 
ORGANISATION DES SOINS - VACCINATION
 

Pour faire face aux tensions actuelles observées dans les services de réanimation des établissements de santé dans plusieurs régions du pays, plusieurs Agences régionales de santé (ARS) ont demandé aux équipes hospitalières publiques et privées de procéder à la déprogrammation des activités programmées, afin de libérer des lits dans ces services. Les taux de déprogrammations sont adaptés à la situation de la région et à son évolution.
Lorsque la reprogrammation d’une intervention est à la fois nécessaire et possible, notamment dans le cas d’une chirurgie d’exérèse, elle est réalisée de manière raisonnée par les équipes médicales en suivant des règles de priorisation de manière à éviter les pertes de chance pour tous les patients. Des stratégies thérapeutiques alternatives peuvent alors être mises en place pour continuer les soins en débutant par la chimiothérapie plutôt que par la chirurgie, par exemple.
Cette logique de priorisation des actes et interventions en cancérologie, détaillée dans la fiche pratique Cancer et COVID-19 établie par l’Institut national du cancer, concerne les patients déjà présents dans la filière de soins et les nouveaux patients. Si l’exérèse ne peut être décalée sans générer de pertes de chance, elle est réalisée dans les délais initiaux ; si elle peut être reportée sans perte de chances, elle est opérée au plus tôt, dans un délai d’un mois maximum.
Par ailleurs, les autres actes (examen de contrôle par exemple) ne peuvent être reportés, quand cela est strictement nécessaire, que lorsque le praticien responsable estime qu’il n’y a pas de perte de chance et pas d’impact sur le pronostic ; le report doit alors s’effectuer dans un délai raisonnable (2 mois maximum pour un examen de contrôle par exemple).

> Consulter tous les messages DGS Urgent

> Covid-19 : adaptation des recommandations d'éviction pour les professionnels en établissements de santé ou en EMS - HCSP - 04/21

> Covid-19 : stratégie pour la définition de mesures permettant la réouverture des établissements recevant du public - HCSP - 04/21

Autres documents utiles :

> Fiche pratique réalisée en décembre 2020 dédiée à l’organisation du rattrapage et de la continuité de l’activité de diagnostic et de traitement des cancers nécessitant un plateau technique et des ressources en anesthésie réanimation ; 
> Gabarit de tableau de reprogrammation des activités de chirurgie.

Rappel : > Fiche pratique cancer et COVID-19 - Organisation de la consultation d’annonce et place de l’accompagnant dans le parcours du patient atteint de cancer
 

Dernière mise à jour le 21 mai 2021